Comment la fonction de CIO va-t-elle évoluer ?

Comment la fonction de CIO va-t-elle évoluer ?

Comment la fonction de CIO va-t-elle évoluer ?

Les futures tâches du CIO de demain. En quoi consistera sa fonction ?

Au mois d’octobre, la société Gartner a publié les résultats d’un sondage dans le cadre duquel quelque 3 000 responsables de l’information (CIO) avaient été interrogés. Voilà ce qu’elle y affirmait : « La numérisation et l’innovation technologique modifient l’essence même de la fonction du CIO. »

En plus d’être au fait des méandres de l’intelligence artificielle, des « blockchains » et d’une infinité d’autres tendances – toutes plus compliquées les unes que les autres – les CIO doivent également élargir leur panel de connaissances. De nos jours, le CIO est aussi responsable du changement et de la transformation de son entreprise. Le CIO est un pionnier. Un meneur. Un expert.

À quoi doit-il faire attention ?

On ne peut pas être spécialisé dans tous les domaines.

Gartner a identifié les 10 tendances technologiques à suivre en 2018. Parmi celles-ci figurent de nouveaux concepts comme celui de « digital twins » (jumeaux numériques) et d’autres termes plus familiers tels que les objets intelligents. Il est selon nous impossible de devenir un expert dans chacun de ces domaines. Bien entendu, vous êtes en mesure de les comprendre et de les appliquer dans le cadre de votre travail – mais vous ne pouvez pas les maîtriser tous dans les moindres détails.

Prenons un exemple : l’expérience immersive. Ce domaine inclut notamment la réalité augmentée (Augmented Reality, RA). Nous sommes d’avis que la RA ne consiste pas simplement en la création d’une application vous permettant de visualiser une scène bien précise, faire trembler quelques bâtiments et vous dessiner des oreilles de lapin de part et d’autre de la tête.

La vraie RA vous permet de connecter l’application à vos données personnelles. Vous pourrez alors vous intéresser à un dossier et voir le rapport de toutes les entreprises flotter au-dessus de leur enseigne respective. La RA est une question de contextualisation, d’ajout d’informations au monde qui nous entoure. C’est le mariage du virtuel et du physique.

Le rôle du CIO est donc d’identifier le potentiel d’un concept et de rêver des possibilités qu’il permettrait de concrétiser. En tant qu’entreprise du secteur dans lequel nous évoluons, notre contrat consiste de plus en plus à savoir comment construire ces applications de réalité augmentée.

Vous devez innover rapidement

C’est précisément ce que Gartner a constaté dans son sondage : « Pas moins de 84 % des CIO interrogés assument des responsabilités dans des domaines commerciaux autres que celui des technologies traditionnelles. Parmi ces domaines, les plus courants sont l’innovation et la transformation. »

Cette évolution est somme toute naturelle quand on sait que la technologie est le plus grand bouleversement auquel le monde de l’entreprise ait jamais été confronté. Mais vous êtes davantage perçu comme la solution à tous les problèmes que comme développeur de certaines applications – vous apprendrez que ce n’est pas la technologie qui pose le plus de problèmes dans la révolution numérique. Ce sont les personnes.

Le principal obstacle de l’innovation n’est autre que l’indécision. L’inaction. Faire en sorte que tout le monde soit d’accord et décide de manière unanime de suivre la stratégie prévue est loin d’être une sinécure. Il n’est pas évident de changer la culture et l’esprit d’une entreprise – si les personnes qui la dirigent ne sont pas toutes sur la même longueur d’onde. Compte tenu de la rapidité avec laquelle le monde industriel évolue, les entreprises se retrouvent parfois prises dans un cercle vicieux à la recherche de la « meilleure » solution. Peu à peu, mois après mois, elles accumulent le retard, deviennent de plus en plus obsolètes.

Les gens sont réticents au changement. Ils stagnent. Ils ne veulent pas prendre de risques ou accepter la réalité.

C’est donc au CIO d’assumer cette responsabilité. Comment procéder dans une telle situation ?

Nous vous recommandons de réunir les dirigeants de votre entreprise pendant cinq journées consécutives. Éliminez les va-et-vient. Discutez ensemble sans sources de distraction et prenez des décisions. Voilà pourquoi nous avons créé Stefanini Dive, afin de vous accompagner dans ce processus.

Rejoignez-nous à l’occasion du Gartner Symposium de Barcelone

Vous souhaitez parler de l’une ou l’autre de ces tendances avec Marco Stefanini, notre CEO et fondateur, ou Manuel Frade, notre CEO EMEA ? Venez nous rendre visite au stand 309 du Gartner Symposium qui se tiendra du 5 au 9 novembre 2017 à Barcelone.

Appelez-nous dès maintenant pour réserver un entretien.

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*