Sous-traiter pour innover

Sous-traiter pour innover

Sous-traiter pour innover

Pourquoi la sous-traitance représente l’innovation et les performances commerciales, et pas seulement la maîtrise des coûts

Il fut un temps où la sous-traitance était principalement associée à la réduction des coûts. Cependant, les entreprises essaient de plus en plus souvent de faire plus que réduire les coûts ou améliorer l’efficacité grâce à des partenaires de sous-traitance. Elles demandent à leurs sous-traitants de les aider à innover et à trouver de nouvelles façons d’accomplir leurs objectifs commerciaux.

Chez Stefanini, nous avons répondu à cela à travers un modèle « d’innovation ouverte », ainsi qu’une démarche vers « l’innovation opérationnelle ».

Nous avons contacté Niclas Grabowski, directeur des services d’engagement chez Stefanini, pour savoir comment ceci apporter une valeur réelle à nos clients.

Bien que l’innovation ouverte soit une approche traditionnelle pour de nombreux clients utilisant la sous-traitance et souhaitant motiver l’innovation, c’est aussi quelque chose qui a été négligé dans de nombreux accords de sous-traitance. Afin d’améliorer les performances dans ce domaine, des partenaires de sous-traitance de premier plan appliquent systématiquement ce concept à leurs comptes. C’est normalement un processus annuel formel, pendant lequel le partenaire sous-traitant peut suggérer des solutions d’innovation qu’il apporte lui-même, ou qu’ils connaissent dans ce marché. Pour beaucoup de partenaires de sous-traitance, cela peut se traduire par le fait d’aller au-delà de leur cadre habituel et suggérer des solutions qu’ils ne pourront peut-être pas fournir eux-mêmes, mais qui pourraient interagir avec les solutions qu’ils apportent actuellement.

Ce rôle de conseil est important pour de nombreux clients de Stefanini. Niclas explique : « Comme nous sommes bien implantés dans les entreprises pour lesquelles nous travaillons, et qu’elles connaissent les solutions que nous apportons dans les opérations d’infrastructure informatiques côté client, on nous demande en général de conseiller nos clients sur des stratégies commerciales globales. Nous ne sommes pas limités à la maîtrise des coûts, et nous sommes fiers de pouvoir offrir notre opinion sur l’accomplissement d’objectifs généraux. »

Ce modèle d’innovation ouvert est un excellent exemple de sous-traitants utilisant les connaissances acquises en aidant leurs clients à grandir.

« Bien sûr, si un sous-traitant recommande un service qu’il peut fournir, il est possible qu’il génère des nouvelles opportunités de travail. De plus, s’il fournit des recommandations avisées au-delà de son contexte habituel et que son client réussit à grandir grâce à cela, le client peut ensuite désirer augmenter son investissement dans le sous-traitant. Une entreprise agrandie et connaissant le succès aura besoin de davantage d’assistance informatique. Le client reconnaîtra également qu’il travaille avec un partenaire qui comprend son marché et peut apporter de la valeur ajoutée, ce qui renforce cette relation. »

Alors que l’innovation ouverte permet aux sous-traitants de suggérer des propositions, le modèle opérationnel ouvert porte davantage sur l’implémentation pratique au sein de l’entreprise.
Par exemple, le système de ticket utilisé pour gérer l’assistance informatique peut également être appliqué au département des RH, permettant une approche plus rationnelle pour soulever un problème, décider qui va le résoudre, combien de temps cela prendra, et mesurer la satisfaction une fois le problème réglé.

Pour Stefanini, l’extension logique de ce modèle est la fourniture d’un « bureau de gestion de service », où l’innovation ne se limite pas à contribuer à la gestion du service informatique, mais porte également sur ce qui peut être bénéfique à toute l’entreprise.

Le modèle tarifaire pour ce travail peut aussi être structuré pour encourager les retours pour les deux parties – le partenaire de sous-traitance étant payé en fonction des bénéfices qu’il apporte à travers des techniques de travail améliorées.

« L’innovation opérationnelle est très importante pour Stefanini, combinant notre approche novatrice et nos capacités de stratégie informatique. En démontrant comment nous pouvons jouer un rôle actif dans l’amélioration de la façon dont nos clients fonctionnent sous tous les aspects, nous devenons réellement des partenaires à valeur ajoutée », conclut Niclas.

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*